Le son de l'éternité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le son de l'éternité

Message par Lepetitrenne le Mer 22 Avr - 22:40

Voilà je voulais partager avec vous quelques morceaux qui sonnent un peu comme intemporels, éternels, immuables, inarretables, implacables... Bref choisissez l'adjectif qui vous convient, vous verrez de quoi je parle en écoutant les morceaux.

Le premier, qui pour moi est LE son de l'éternité par excellence est Spiegel im Spiegel d'Arvo Pärt. La construction est ultra simple et rigoureuse : un motif accompagné, puis son "miroir".
Enjoy ! https://www.youtube.com/watch?v=TJ6Mzvh3XCc

Le second est un tube, magnifique, d'une pureté rare. L'aria des Variation goldberg, de J.S BACH.
https://www.youtube.com/watch?v=Gv94m_S3QDo

D'ailleurs cette atmosphère se retrouve dans bien des oeuvres, en voici quelques exemple que j'affectionne particulièrement:
1ère suite pour violoncelle sarabande https://www.youtube.com/watch?v=F1h5oSMNlns
6ème suite pour violoncelle allemande https://www.youtube.com/watch?v=XmBhUqJ5qZc et sarabande https://www.youtube.com/watch?v=EeRfYuZ5SZg
2ème partita pour clavier sarabande (aucune version ne me convient)


Un autre auquel je pense, le second mouvement du concerto pour violon n°2 de Prokoviev, avec ces magnifiques modulations, j'en frissonne à chaque fois.
https://www.youtube.com/watch?v=AKfMA_Vctu8#t=11m

Voilà pour le moment.
avatar
Lepetitrenne
Pilier de comptoir (421)
Pilier de comptoir  (421)

Messages : 527
Date d'inscription : 17/03/2015
Localisation : coco.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Fellowmenal le Jeu 23 Avr - 10:18

Kendji girac t'as oublié, gitaaaanooooo

Fellowmenal
205 Tuning
205 Tuning

Messages : 297
Date d'inscription : 18/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Omnomnomnom le Jeu 23 Avr - 14:28

Le 1er ne m'a pas touché, il ne m'a pas parlé. Je n'ai rien ressenti de "transcendant".

Le 2eme déjà plus, disons mais toujours pas de déclic. Il est sympa je dirai. Bien construit, il s'écoute.

Le violoncelle sarabande était plus obscur, dramatique surtout je trouve. un air assez mélancolique et intense. J'ai l'impression de mieux ressentir la frustration de l'auteur.

Par contre Bach... je n'ai pas apprécié. Je n'ai rien ressenti, je trouve que rien n'en ressortait.

Et le dernier non plus.

Je ne dirai pas que c'est morceaux ne sont pas intemporels ou autres au sens ou tu l'entends au contraire, mais je dirai simplement qu'il ne m'ont pas touché comme d'autres morceaux classique ont pu le faire.
avatar
Omnomnomnom
get-Cookie.es
get-Cookie.es

Messages : 825
Date d'inscription : 17/03/2015
Localisation : Lagrange 5

http://hiddenlolcdn.com/i460/31024.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Louison_Nagant le Jeu 23 Avr - 14:33

Y'a peut-être l'interprétant qui joue.
(j'connais des types qui comparent Apolyptica à un son propre de cd et d'autres groupes un son plus "crade" mais qui arrivent à susciter quelque chose, à transmettre à l'auditoire)



Mais bon, pour apprécier certains trucs, il faut être sur la bonne longueur d'onde pour entrer en résonance avec.
avatar
Louison_Nagant
Monsieur le Marquis
Monsieur le Marquis

Messages : 700
Date d'inscription : 17/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Lepetitrenne le Jeu 23 Avr - 15:00

Bah, j'ai du mal à comprendre comment on peut trouver ne rien ressentir tous les morceaux dont j'ai parlé mais bon, soit. ^^ Vous en avez pas à partager?
Là la plupart de ceux que je cite sont assez méditatif. Après l'interprète pour le Pärt ca change pas grand chose, l'oeuvre se veux hyper régulière etc... donc à part le son en lui-même.
Pour bach, j'ai une vision assez précise de ce que j'aime donc bon, je mets les versions qui se rapprochent... Si j'ai la foie je vous enregistre la sarabande. Pour le proko je pense que c'est la meilleure version.

J'ai pakompri le dékir dapokaliptika.
avatar
Lepetitrenne
Pilier de comptoir (421)
Pilier de comptoir  (421)

Messages : 527
Date d'inscription : 17/03/2015
Localisation : coco.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Louison_Nagant le Jeu 23 Avr - 15:13

C'était pour retranscrire un débat auquel j'ai assisté.

Apocalyptica, ce sont des métalleux qui bossent au quotidien sur la scène classique (orchestres symphoniques, etcs...) Ils osent faire des reprises des morceaux cultes de groupes connus comme Metallica.


Pour donner un reflet politique, aussi bon et explicatif soit-il, un discours prononcé par certains centristes sera ennuyeux, là où un truc beaucoup plus faible pourra enflammer une foule s'il est prononcé par un meneur d'extrême (gauche ou droite) s'il y met assez d'émotions, assez de charisme.
avatar
Louison_Nagant
Monsieur le Marquis
Monsieur le Marquis

Messages : 700
Date d'inscription : 17/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Lepetitrenne le Jeu 23 Avr - 16:10

Oui je koné la peau cali pti ka. ^^ Dayeur je pensé pas qu'ils faisaient de la musique sérieusement à coté de leur groupe, je pensais qu'il faisait juste du business (genre 2cellos, lindsey stirling, andré rieu etc...)
avatar
Lepetitrenne
Pilier de comptoir (421)
Pilier de comptoir  (421)

Messages : 527
Date d'inscription : 17/03/2015
Localisation : coco.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Dragonise le Jeu 23 Avr - 17:08

La première est dans un film comique " my movie project" XD. j'aime bien c'est calme doux parfait pour s'endormir.

<< [...] souvenez-vous que les machines sont remplie d'enfant >>
avatar
Dragonise
205 Tuning
205 Tuning

Messages : 353
Date d'inscription : 03/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Omnomnomnom le Jeu 23 Avr - 18:58

Après désolé mais je préfère quand c'est vif, rapide, saccadé, obscur, que ca te prend les sentiments, un peu épique aussi.

Sinon quand elles sont calme je préfère de bons sons claires, calmes apaisant genre... certaines BO de Final fantasy
avatar
Omnomnomnom
get-Cookie.es
get-Cookie.es

Messages : 825
Date d'inscription : 17/03/2015
Localisation : Lagrange 5

http://hiddenlolcdn.com/i460/31024.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Lepetitrenne le Jeu 23 Avr - 20:44

Caler l'éternité dans la vitesse, m'OK. xD

Bah on a tous nos faiblesses.
avatar
Lepetitrenne
Pilier de comptoir (421)
Pilier de comptoir  (421)

Messages : 527
Date d'inscription : 17/03/2015
Localisation : coco.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Omnomnomnom le Ven 24 Avr - 16:09

Oui je vois ce que tu veux dire mais tu parlais aussi "inarretables, implacables" et "d'intemporel" Donc par rapport à ces critères je suis bon.

Après c'est sur que si tu veux mieux ressentir l'éternité tes morceaux s'en rapprochaient.
avatar
Omnomnomnom
get-Cookie.es
get-Cookie.es

Messages : 825
Date d'inscription : 17/03/2015
Localisation : Lagrange 5

http://hiddenlolcdn.com/i460/31024.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Jos Louarnig le Sam 2 Mai - 15:37

Pour relancer, après longtemps, nos mp, + le sujet du topic (pléonasme tavu), j'ai réécouté du Pärt, quand j'ai eu le temps et l'envie, et je suis tombé sur un morceau qui colle au sujet de l'éternité, de l'inarrêtable, etc... C'est un Salve Regina. Le clip (youtube) a l'air intéressant mais je l'ai pas regardé je faisais autre chose ^^

https://www.youtube.com/watch?v=f1CNNf9iU9Y

A un moment juste on a un crescendo qui intensifie le discours, mais je sens ça comme une feinte parce qu'après ça repart en méditation régulière et répétitive (ce mot là n'est pas péjoratif de ma bouche), et c'est vraiment à la fin qu'on sent que ça va QUAND MÊME FINIR
avatar
Jos Louarnig
Hé mille Louis
Hé mille Louis

Messages : 1341
Date d'inscription : 06/04/2015
Localisation : Le Terrier :^)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Lepetitrenne le Sam 2 Mai - 19:04

Ye le De profundis que j'aime bien aussi.
En fait Pärt dans sa dernière période affectionnait les longues tenues et pas foutre trop de notes. Donc on a beaucoup de pièces méditatives et/ou répétitives. Puis il voulait que l'auditeur puisse saisir le procédé de composition en écoutant du coup en principe la structure est assez simple, et récurrente. (par exemple dans ceci https://www.youtube.com/watch?v=acnH6M1Ee8k, ou dans Fratres).
En réalité il y a une oeuvre, qui s'appelle tabula rasa, en 2 parties qui incarne son changement "d'orientation" musicale.
avatar
Lepetitrenne
Pilier de comptoir (421)
Pilier de comptoir  (421)

Messages : 527
Date d'inscription : 17/03/2015
Localisation : coco.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son de l'éternité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum